ACTUALITES

Un manège pour l'équithérapie

Panorama-exterieur.jpg

Le manège était attendu pour pouvoir offrir aux personnes accueillies à l’atelier un lieu de qualité permettant de travailler dans des conditions optimales toute l’année. C’est un espace pensé à la fois pour partager un vécu et des émotions mais aussi pour individualiser l’accompagnement, créant un sas en dehors de la collectivité et laissant le temps aux expérimentations.

Ce manège de 21,20 m sur 18,80 m se veut structuré spécialement pour les personnes accueillies au Bercail-Saint-Denis. Sa forme rectangulaire favorise les repères dans l’espace. Les matériaux utilisés ont été choisis pour leurs apports sensoriels : le côté chaleureux du bois, la sonorité qu’il apporte sans résonnance, la disposition des fenêtres translucides pour jouer sur les ombres et lumières. Disposées uniquement sur les largeurs, celles-ci facilitent aussi la prise de repères spatiaux.

equitherapie (4).jpg

C’est aussi à cette image que les écuries ont été imaginées. En effet, en construisant des boxes à demi-séparations ajourées, nous rendons possible la rencontre et facilitons l’observation. Nous avons créé un espace sensoriel en leur centre pour profiter des multiples apports et stimulations de l’environnement des équidés et privilégier une approche progressive en toute sécurité. Positionnées ouvertes sur la prairie, des découvertes et des rendez-vous improvisés avec les différents animaux de l’atelier peuvent naître.

Le manège et les écuries ont pour but d’être contenants et sécurisants. Par la taille du bâtiment, nous sommes à la fois à proximité des uns et des autres pour rassurer, partageant un même espace, tout en favorisant les initiatives et la prise d’autonomie dans un risque mesuré.

L’espace de travail du manège se divise en deux parties :

Une zone d’observation permettant une mise à distance parfois nécessaire pour gérer les émotions, prendre le temps de l’expérimentation ou regarder avant d’oser... C’est également le lieu des transferts de positions pour que la mise à cheval, grâce au lève personne, se déroule en toute sécurité.

equitherapie (7).jpg

L’autre partie, une carrière de 20 m par 15 m, nous donne accès à des stimulations très variées.

Le travail en liberté ou à la longe grâce aux différentes allures abordées et au saut d’obstacles permettent de ressentir le rythme, les vibrations, la vitesse mais aussi la façon de communiquer avec son cheval, comment doser ses actions, son langage corporel, où se placer par rapport au poney et dans l’espace… Autant de parallèles possibles avec les interactions entre individus.

Dans ce lieu, nous pouvons aborder la mise à cheval. Elle apporte une stimulation corporelle globale. Effectivement, en fonction des possibilités de chacun et après consultations du médecin et du kinésithérapeute, les personnes accueillies peuvent vivre un portage sur le cheval dans la position qui leur convient le mieux en fonction des objectifs visés. Ce portage procure, entre autre, un enveloppement, un bercement amenant des sensations vestibulaires et vibratoires permettant de sentir respectivement ses limites et son volume corporels.

 

Dans chaque espace, sur chacun des supports proposés (soins aux animaux, travaux d’écurie, situations auprès ou sur les chevaux), la mise en mouvement et le vécu corporel sont priorisés pour éveiller aux ressentis, à l’expression des émotions et in fine à la communication.